N°5 : « Alerte aux territoires ! »

Plus la mondialisation s’accélère (avec la préparation cette année d’une zone de libre échange transatlantique) et plus nous avons envie de nous réclamer « de quelque part ». Les territoires sont donc à l’honneur : les marques régionales de textile ou de bouffe industrielle fleurissent, les suppléments locaux permettent aux hebdos parisiens de vendre encore un peu de papier et les discours des élu⋅e⋅s débordent de territoires qu’il faut « développer », « mettre en synergie », « aménager », etc. Derrières ces petites fiertés avance la propagande désenclavatrice , où le territoire est le pendant géographique du « citoyen » : toujours requis mais jamais central.

Cette « ambition territoriale » n’est pas la réappropriation de nos lieux de vie. C’est leur dépossession par le vide du « marketing territorial » qui aspire et digère leurs richesses, c’est leur mise en concurrence par des infrastructures de transport permettant d’exploiter au maximum les différents arguments de leur compétitivité sur le marché national ou mondial. Les habitant⋅e⋅s ? Déménagé⋅e⋅s, réenclavé⋅e⋅s entre une voie rapide et un aéroport, ou à reconvertir en guides touristiques.

De la débrouille parigote à l’ironie landaise, en passant par l’organisation beauceronne, ici et là, et encore là-bas, ils et elles résistent. Nous transmettons leur message : alerte, on nous vole nos territoires !

Sommaire

Philémon, « Enlarge your capitale »
David Langlois-Mallet, « Le Grand Paname, fabrique de l’imaginaire »
Clarence Maeander, « A propos des villes intelligentes »
Natacha Sansoz et Pantxo Desbordes, « Greetings from Mont-de-Marsan »
Castets, « Neuf fontaines »
Léa Sébastien, « Le NIMBY contre l’intérêt général ? Tout contre »
Montage : Sophie Métrich et Julien Milanesi avec Hazel Lee, « L’intérêt général et moi »
Jacques Prades, « Territoire et économie coopérative »
Dario Fo, « Le Tumulte de Bologne »

Interventions visuelles

Visuel du dossier : Guilaume Trouillard

Natacha Sansoz, « Greetings from Mont-de-Marsan »

Articles de cette rubrique

  • De la bonne « taille », une question de « mesure »

    , par Thierry Paquot

    Pour l’achat de deux pizzas, la troisième est gratuite, m’informe ce dépliant publicitaire glissé sous ma porte. De même à la supérette du coin, une affiche affirme que pour le prix d’un pull vous partez avec deux, deux de la même taille bien évidemment ! Le flacon de savon liquide (quelle idée !) est (...)

  • A propos des villes intelligentes

    , par Clarence Maeander

    par Clarence Maeander
    Connaissez-vous les villes de Songdo, Masdar, PlanIt Valley ou KonzaTechnoCity ? Les villes intelligentes du futur sont là, ouvrant un avenir radieux pour la démocratie... mais attention, vous n’avez pas intérêt à sortir sans smartphone.
    Nous avons vu au cours des dix (...)

  • Territoire et économie coopérative

    , par Jacques Prades

    Comment lire et se réapproprier les territoires afin d’y construire une économie fondée sur la coopération ? Par Jacques Prades, maître de conférences en économie à l’université Toulouse 2 Le Mirail.
    Le territoire est le partage d’un espace physique et sensible en construction, délimité par des frontières (...)

  • Le NIMBY contre l’intérêt général ? Tout contre

    , par Léa Sébastien

    par Léa Sébastien
    Une association villageoise montée contre un projet de décharge fait la démonstration qu’une lutte locale peut déboucher sur une prise de conscience globale. Par Léa Sebastien, maître de conférences en géographie à l’université Toulouse 2 Le Mirail.
    Les mouvements d’opposition aux (...)

  • « Désenclaver »

    Verbe transitif direct, apparu à la fin du XIXe siècle et au début du XXe. Signifie alors l’action de rompre, par la route ou le chemin de fer, l’isolement d’une partie du territoire qui était jusqu’alors enclavée (d’ inclavare , « fermé avec une clé »).
    Alors que la France se couvre progressivement du (...)

  • Neuf fontaines

    , par Castets

    C’était neuf sources, deux étangs, un ruisseau coulant sur le sable. Une oasis landaise. Un reste de marais dans la forêt. On y mit le lavoir, on venait y chercher l’eau qui rafraîchit. Puis vinrent les machines à laver, les frigos. Et on l’oublia. Hubert veillait, Jojo vivait, Charly gardait son (...)

  • Greetings from Mont-de-Marsan

    La théorie du désenclavementNichée au cœur du vaste massif forestier landais atrophié par les tempêtes, la préfecture du quarantième département vit à sa manière les paradoxes de la ruralité d’aujourd’hui.
    > par Natacha Sansoz et Pantxo Desbordes
    La théorie du désenclavement
    Nichée au cœur du vaste massif (...)

  • Paris sans le peuple

    , par Philémon

    Paris sans le peuple Anne Clerval La Découverte, 2013 256 pages, 24 €
    A Paris intra-muros, certain·e·s parlent aussi de quartiers « enclavés » ! Un comble quand on connaît la qualité du réseau de transports en commun. Mais dans ce cas, comme nous l’explique Anne Clerval, il s’agit pour les classes (...)

  • Le Grand Paname, fabrique de l’imaginaire

    , par David Langlois-Mallet

    par David Langlois-Mallet Collectif Un peuple créatif
    La question centrale du Grand Paris n’est pas celle des infrastructures et du Paris Capitale mais celle de la multitude des Paris-villages, des gens qui y vivent, de leurs liens, de leur culture : du Grand Paname.
    Souvent obsédées par une (...)

  • Le Grand Moscou, à qui profite la ville ?

    , par Adeline Marquis 

    par Adeline Marquis
    En 2011, Dmitri Medvedev, alors président de la fédération de Russie, annonce le lancement d’un projet démesuré, la création du Grand Moscou. Il s’agit de hisser la capitale russe au rang des villes mondiales, d’en faire une place financière forte, capable de rivaliser avec les (...)

  • Enlarge your capitale

    , par Philémon

    Les Parisien⋅ne⋅s sont vraiment à la pointe ! Avec le Grand Paris et ses 200 km de métro, ils prennent la tête du concours des grands projets inutiles. Un métro ferait moins de dégâts qu’un aéroport sur une zone humide ? Ce n’est pas si sûr...
    Tout d’abord, quelques chiffres pour poser le problème. (...)